Recherche avancée

Bruxelles - Ambassade et Consulat Général > Actualités > Réunion de travail du Premier ministre Jean-Claude Juncke... >

Réunion de travail du Premier ministre Jean-Claude Juncker avec le ministre-président du gouvernement flamand Kris Peeters

Publié le mardi 13 novembre 2012

Le 13 novembre 2012, le Premier ministre Jean-Claude Juncker a rencontré le ministre-président du gouvernement flamand Kris Peeters pour une réunion de travail au château d'Ursel à Hingene (Belgique).

Cette rencontre a fait suite à la visite du ministre-président Kris Peeters au Grand-Duché de Luxembourg le 6 juin 2011.

Le Premier ministre et président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker et le ministre-président Peeters se sont longuement entretenus de la situation actuelle en zone euro, et Jean-Claude Juncker a expliqué la teneur des débats qui ont actuellement lieu au sein de l'Eurogroupe. Ensuite, les deux interlocuteurs ont évoqué le débat en Union européenne autour du cadre financier pluriannuel 2014-2020, sujet qui sera à l'ordre du jour du Conseil européen des 22 et 23 novembre 2012. La situation économique au Limbourg, dans le cadre de la fermeture de l'usine de Ford à Genk, a été évoquée, de même que le sujet de la coopération économique entre le Grand-Duché de Luxembourg et la Flandre. Les deux parties se sont promis de redonner vie à l'accord de coopération de 2000 entre le Luxembourg et la Flandre.

À l'issue de la réunion de travail, un accord de coopération entre la Chambre de commerce du Luxembourg et la Flanders Investment & Trade a été signé par Rik Vandenberghe, CEO de ING Luxembourg et membre de la Chambre de commerce du Luxembourg, et par Claire Tillekaerts, CEO de Flanders Investment & Trade.

Dans l'après-midi, un débat informel avec des chefs d'entreprises luxembourgeoises et flamandes, en présence du Premier ministre Jean-Claude Juncker et du ministre-président Kris Peeters, a eu lieu. Le débat, centré sur les possibilités de coopération économique entre les deux régions, était axé autour de quatre thèmes, à savoir la nouvelle politique industrielle, la finance, la navigation spatiale et le secteur de la logistique.

Lors de la conférence de presse à l'issue de la réunion, le ministre-président Kris Peters a salué en Jean-Claude Juncker "un ami de la Flandre, et un ami de la Belgique. Nous sommes très heureux d'avoir pu accueillir Jean-Claude Juncker. Nous avons eu aujourd'hui des discussions importantes pour le Luxembourg et pour la Flandre."

Le Premier ministre Juncker de son côté a estimé que "nos relations avec la Flandre ont toujours été bonnes, dorénavant, elles seront excellentes."

 

 

 

 

 

 

Jean-Claude Juncker s'est dit concerné et attristé par la situation au Limbourg, dans le cadre de la fermeture de l'usine Ford à Genk, et il a comparé la situation économique de cette région avec la situation que le Luxembourg a connue dans les années 1970 et 1980 lors du déclin de la sidérurgie. "Il s'agit là de problèmes qui appellent des réponses savamment articulées, y compris de la part de l'Union européenne", a souligné le Premier ministre luxembourgeois.

Concernant les possibilités de coopération économique entre les deux régions, Jean-Claude Juncker a particulièrement évoqué le secteur de la logistique, secteur pour lequel "le Luxembourg nourrit de grandes ambitions", et il a souligné les possibilités de coopération entre les ports flamands et les liaisons ferroviaires depuis le Luxembourg vers le Sud de l'Europe, notamment vers Perpignan, ainsi que vers Trieste et la Turquie. "Il s'agit de trouver le moyen de faire fructifier ensemble ces liaisons, qui peuvent permettre à la Flandre d'avoir, via le Luxembourg, une entrée vers le Sud de l'Europe", a estimé Jean-Claude Juncker. D'un autre côté, le Premier ministre a cité le secteur de la navigation spatiale, où des synergies entre le Luxembourg et la Flandre seraient à trouver.

Communiqué par le Service information et presse du gouvernement luxembourgeois

Copyright © Service Information et Presse  

Retour