Recherche avancée

Bruxelles - Ambassade et Consulat Général > Actualités > Réunion commune des gouvernements belge et luxembourgeois... >

Réunion commune des gouvernements belge et luxembourgeois à Senningen

Publié le mardi 14 mai 2013

Le 14 mai 2013, la 7e réunion commune des gouvernements belge et luxembourgeois s’est déroulée au château de Senningen.

 

"Nos relations sont excellentes et exemplaires", a souligné le Premier ministre Jean-Claude Juncker lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue Elio di Rupo à l’issue de la réunion, avant d’ajouter qu’elles pourraient servir de modèle à l’Union européenne.

Différents sujets ont été abordés lors de cette réunion appelée également "Gaichel VII", d’après le lieu de la première réunion de ce genre en 2004 au Luxembourg :

  • la sûreté nucléaire et de radioprotection;
  • la sécurité civile et des citoyens;
  • la situation économique et financière en Europe;
  • la mobilité et le transport;
  • l’actualité de la politique européenne;
  • la politique internationale.

Deux accords ont été signés entre le Luxembourg et la Belgique, dont un relatif à l’organisation de la coopération bilatérale en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection.

Au sujet de la centrale nucléaire de Tihange, qui se situe à seulement 65 km de la frontière luxembourgeoise, Joëlle Milquet, ministre belge de l’Intérieur, a fait savoir que, suite à différents tests, un rapport définitif sera publié dans les prochains jours concernant la sécurité de la centrale nucléaire de Tihange. Sur base de ce rapport, le gouvernement belge décidera si oui ou non cette centrale sera de nouveau mise en activité. "Vous n’ignorez pas que le gouvernement luxembourgeois voudrait que la centrale de Tihange cesse ses activités", a dit le Premier ministre Juncker.

Le deuxième accord signé entre le Grand-Duché et la Belgique concerne la mise en place d’un représentant national luxembourgeois au sein de la Composante Air belge. Le rôle de cet officier de liaison sera entre autre d’appuyer le développement de la composante aérienne luxembourgeoise.

Par ailleurs, les Conseils européens du 22 mai 2013 et du 27-28 juin 2013 ont été préparés. Ils porteront entre autre sur la lutte contre la fraude fiscale et les politiques budgétaires et de croissance. "Nous sommes d’accord d’exiger de l’Union européenne la mise en place d’une véritable politique industrielle européenne et nous sommes d’accord pour amender le projet de directive de la Commission européenne sur le détachement des travailleurs dans une direction qui protège mieux les droits des travailleurs et qui évite le dumping social qui est en train de prendre place partout en Europe", a déclaré le Premier ministre luxembourgeois.

Concernant la ligne ferroviaire entre Luxembourg et Bruxelles, Elio di Rupo a déploré un temps de liaison "excessif". Des investissements prévus pour le renouvellement de cette ligne n’ont pas encore été approuvés par la Belgique. Jean-Claude Juncker et son homologue belge ont aussi convenu de continuer les discussions sur les prix des trajets du transport public pour frontaliers.

Rappelons que la première réunion ministérielle entre les deux gouvernements a eu lieu le 28 avril 2004 au Luxembourg, à la Gaichel, et la dernière réunion – appelée Gaichel VI d’après le lieu de la première réunion – le 8 février 2007 à Bruxelles.

_____________________________________

Copyright © Service Information et Presse  

Retour