Recherche avancée

Bruxelles - Ambassade et Consulat Général > Actualités > Le Luxembourg au palmarès de la 3e cérémonie des Magritte... >

Le Luxembourg au palmarès de la 3e cérémonie des Magritte du cinéma belge – 7 prix décernés à des coproductions luxembourgeoises!

Publié le mardi 05 février 2013

Les membres de l’Académie André Delvaux ont attribué leurs récompenses lors de la 3e cérémonie des Magritte du cinéma belge qui a eu lieu le 2 février 2013 au Square à Bruxelles.

7 prix sont revenus à des coproductions luxembourgeoises:

  • 4 prix pour À perdre la raison, réalisé par Joachim Lafosse et coproduit par Jani Thiltges pour Samsa Film: meilleur film, meilleur réalisateur (Joachim Lafosse), meilleure actrice (Emilie Duquenne) et meilleur montage (Sophie Vercruysse).
  • 2 prix pour Mobile Home, réalisé par François Pirot et coproduit par Donato Rotunno pour Tarantula Luxembourg: meilleur espoir féminin (Anne-Pascale Clairembourg) et meilleure musique originale (Coyote, Renaud Mayeur, François Petit et Michaël de Zanet).
  • 1 prix pour Dead Man Talking, réalisé par Patrick Ridremont et coproduit par Lilian Eche pour Bidibul Productions: meilleur décor (Alina Santos).

En marge de cette manifestation, le directeur du Fonds national de la production audiovisuelle, Guy Daleiden, et le président de l’Acamédie du film luxembourgeois, Claude Waringo, ont rencontré les responsables de l’Association des trophées francophones cinéma qui organisera le 29 juin prochain à Dakar (Sénégal) la 1re cérémonie des Trophées de la francophonie. Cette réunion avait pour but de discuter des modalités d’élection des Trophées francophones auxquels participeront 3 longs-métrages et un court métrage luxembourgeois qui seront très prochainement désignés.

Informations sur les films:

À perdre la raison: Murielle et Mounir s’aiment passionnément. Depuis son enfance, le jeune homme vit chez le docteur Pinget, qui lui assure une vie matérielle aisée. Quand Mounir et Murielle décident de se marier et d’avoir des enfants, la dépendance du couple envers le médecin devient excessive. Murielle se retrouve alors enfermée dans un climat affectif irrespirable, ce qui mène insidieusement la famille vers une issue tragique.

Mobile Home: Après avoir quitté son travail et son amie en ville, Simon est rentré dans son village natal, où il a renoué avec Julien, un vieil ami d’enfance. Les deux trentenaires désoeuvrés décident de réinvestir un vieux rêve adolescent: partir à l’aventure sur les routes et vivre de boulots saisonniers… Ils achètent un camping-car, mais le départ est retardé. Cloués sur place, un voyage, malgré tout, s’effectue, et leur fait prendre des voies différentes.

Dead Man Talking: Comédien raté, condamné à mort dans l'indifférence générale, pour retarder son exécution, William Demont utilisera la seule arme en sa possession : la parole. Profitant d'un vide juridique ne précisant pas la longueur de sa dernière déclaration, il va se lancer dans un incroyable monologue, échapper provisoirement à la mort, jouer le rôle de sa vie, attirer les médias, séduire les foules et devenir le Dead Man Talking.

www.filmreakter.lu

Communiqué par le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle

Copyright © Service Information et Presse  

Retour