Recherche avancée

Bruxelles - Ambassade et Consulat Général > Actualités > Jean Asselborn à Erbil pour une visite de travail conjoin... >

Jean Asselborn à Erbil pour une visite de travail conjointe des ministres des Affaires étrangères du Benelux en Irak

Publié le mardi 20 décembre 2016

Les ministres des Affaires étrangères des pays du Benelux ont effectué une visite de travail conjointe en Irak, du 18 au 19 décembre 2016. Après la visite de Bagdad, les trois ministres se sont rendus à Erbil en région autonome du Kurdistan irakien, le 19 décembre 2016.
La délégation du Benelux était conduite par le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, Jean Asselborn, qui assure actuellement la présidence du Comité des ministres du Benelux, et composée du ministre des Affaires étrangères de la Belgique, Didier Reynders, et du ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas, Bert Koenders.
À Erbil, les ministres ont été reçus par le Premier ministre de la région autonome du Kurdistan irakien, Nechervan Barzani, et ont rencontré Vice-Premier ministre, Qubad Talabani. Ils se sont également entretenus avec le responsable du département pour les relations extérieures du Gouvernement régional du Kurdistan-Irak, Falah Mustafa Bakir, et des membres de la société civile.
Les échanges de vues avec les autorités kurdes ont été consacrés aux dossiers d’intérêt commun en matière de lutte contre le terrorisme international et ont permis de faire le point sur les efforts déployés par les peshmergas dans la lutte contre Daech.
Au nom du Comité des ministres du Benelux, Jean Asselborn a livré un message d'appui au gouvernement régional kurde et aux Kurdes irakiens dans leur lutte acharnée contre le terrorisme. "Le Kurdistan irakien est un exemple de la façon dont les communautés peuvent vivre ensemble et en sécurité, traduisant ainsi la pluralité ethnique et religieuse du Moyen-Orient", a souligné Jean Asselborn, en rappelant que depuis l'avènement de Daech en été 2015, la région autonome du Kurdistan irakien, au sein de l’Irak, démontre chaque jour son engagement en faveur de nos valeurs partagées.
Au sujet de la situation en Irak, le ministre Asselborn a réaffirmé son plein soutien à l'unité, la souveraineté et l'intégrité territoriale du pays. "La bataille de Mossoul montre que les pouvoirs de Bagdad et Erbil peuvent travailler ensemble de manière harmonieuse, ceci constitue un bon exemple et précédent pratique pour la réconciliation", a-t-il déclaré rappelant que "seul un développement équilibré du pays, bénéficiant à tous les groupes ethniques et religieux, permettra d'éliminer les causes profondes de l'injustice, de la violence et du terrorisme".
Actuellement, le Gouvernement régional du Kurdistan-Irak accueille sur son territoire près de 40% des 1,5 million de personnes déplacées à l’intérieur en Irak. De plus, le Gouvernement régional accueille 97% des 250.000 réfugiés syriens en Irak. "Le peuple kurde démontre chaque jour son attachement aux valeurs de l’humanité, surtout à travers sa solidarité vis-à-vis des personnes persécutées", a estimé le ministre Asselborn, ajoutant qu’"après la fin des hostilités, toutes les autorités irakiennes doivent établir les conditions et les moyens pour permettre aux personnes déplacées de rentrer volontairement, dans la sécurité et la dignité, à leurs lieux d'origine". L’importance de la réconciliation nationale pour éviter la réémergence de conflits en Irak a également été soulignée.
Lors de la visite du Kurdistan irakien, les ministres se sont de plus rendus à Hassan Sham, village occupé pendant plusieurs mois par Daech, ainsi que les camps de personnes déplacées à l'intérieur Ghazir et Khazer, afin de se rendre compte de la situation très difficile sur le terrain.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes

Retour